•  
    Utopod
     : aller lire l'article


    votre commentaire
  • Je vais à présent vous parler d'un personnage de fiction qui a profondément marqué mon adolescence et qui reste, aujourd'hui encore, l'un des piliers de ma culture "Mauvais Genres". 
    Challenge
    C'était encore dans les années 80. Mon frère ainé, qui faisait ses études à la grande ville (Rennes, pour ne pas la nommer), nous ramenait, à mon autre frère et à moi, notre dose de comics.
    C'était Spécial Strange et c'était phénoménal !
    Tous les mois, je peux vous dire qu'on attendait ça avec une impatience non feinte.
    Tous ces comics comblaient notre appétit de super-héros, de combats titanesques et de sauvetages in extremis du monde...
    Ces pages colorées nous narraient les aventures extraordinaires de Spider-Man, de Hulk, des Quatre Fantastiques, et même des héros de Star Wars.
    Personnellement, les super-héros qui me faisaient le plus  vibrer étaient les X-men.
    ChallengeAutour du professeur Xavier, il y avait Cyclope, Tornade, Diablo, Colossus (qui un temps a été mon X-men préféré à cause de son incroyable puissance)... Et puis est arrivé un héros totalement inclassable parmi cette bande de super-héros déjà atypique en soi (car ces mutants sont des parias de la société). Comme vous l'avez compris, ce personnage est Wolverine (à l'époque, on disait Serval car il était courant de franciser les noms des super-héros). Ce super-héros pas comme les autres est vraiment très intéressant. Il a un passé obscur (lui-même ne sait pas grand-chose de ses origines exactes). Il laisse beaucoup parler son instinct, ce qui lui donne un côté animal assez troublant. Il est roublard, et il fume et boit beaucoup. Jamais un protagoniste de comics n'avait été aussi anti-conformiste que lui. Et la liste des qualités de Wolverine est loin d'être close. Alors voilà ce qui me plaisait chez lui. Dans les années 90, je m'étais même abonné au spin-off mettant en scène les aventures de Wolverine...
    Et puis, dans les années 2000, sont arrivés les films. Il y a eu les trois X-men et, tout récemment, le X-men Origins : Wolverine. Là, mon avis est partagé sur cette adaptation qui aurait pu, tout de même, être bien pire... Il manque juste cette extraordinaire magie qui m'emmenait si loin de chez moi que parfois je croyais ne jamais revenir... Peut-être que si j'avais douze ans, je retrouverais dans les films ce que je cherchais dans les comics ? 

    Challenge

    Le seul point vraiment positif de ces films est l'acteur qu'ils ont trouvé pour incarner Wolverine : Hugh Jackman. Malgré sa haute taille (dans la BD, Wolverine est plutôt râblé), son charisme lui permet d'être tout simplement parfait.
    Eh oui, rien que ça !

    A.C. de Haenne 

    4 commentaires

  • Mauvais Genres
     : aller lire l'article



    votre commentaire
  • Avec un titre aussi bizarre pour un article, vous vous dites : de quoi donc va-t-il nous parler ? D'un film de Gus Van Sant, d'un album des White Stripes, ou bien encore de la vie des pachydermes d'Afrique ?
    De rien de tout cela...
    Nantes est une ville magnifique ! Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous conseille vivement de vous y précipiter. La Cité des Ducs a vu la signature de l'édit qui porte son nom, la naissance de Jules Verne, et la création du petit beurre... Entre autres choses, bien sûr !
    Elle est la ville qui héberge tous les ans en automne le festival de Science-Fiction le plus important de France (et peut-être d'Europe) : les Utopiales. Mais de ça, je vous parlerai un peu plus tard...
    Mais alors, de quoi s'agit-il ?
    Créé en 2004 (inauguré en 2007) par le concepteur de la machinerie de la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe, François Delarozière, le Grand Éléphant de Nantes est une attraction unique au monde ! Il s'agit d'une gigantesque marionnette de douze mètres de haut et pesant quarante-cinq tonnes, mue par des gros moteurs (dommage, ce n'est pas de la vapeur...), et qui peut transporter jusqu'à 49 personnes !

    Coup de cœur

    C'est un spectacle unique qui vaut franchement tous les parcs d'attractions du monde. Quand on dit que la magie n'existe pas, je peux vous dire que c'est faux ! Elle se trouve sur les quais de la Loire. Ce spectacle permanent vaut autant par le gigantisme de cet animal de bois et de métal, que par sa lenteur. En plus, il est si réaliste qu'on oublie facilement qu'il n'est pas organique...
    Les Machines de l'Île vous propose aussi de visiter une galerie d'animaux marins tout aussi gigantesques, réalisés dans les mêmes matières, et prévus pour devenir un manège pour le moins titanesque !
    Allez faire un tour sur le site officiel des Machines de l'Île, rien que l'iconographie vaut le coup d'œil !
    Et puis, si vous passez par cette jolie ville, n'hésitez pas à vous rendre sous les nefs Dubigeon, vous n'en reviendrez pas !
    Voilà, c'était un petit coup de cœur que je tenais vraiment à vous faire partager.

    A.C. de Haenne

    8 commentaires
  • Dans le désert texan, on découvre le cadavre d'un paysan mexicain, Melquiades Estrada. Son meilleur ami, Peter Perkins, va mener son enquète pour découvrir l'identité du meurtrier...

    Lire la suite...


    votre commentaire