• Starship Troopers – DVD

    Au XXIVe siècle, une fédération musclée fait régner sur la Terre l'ordre et la vertu, exhortant sans relâche la jeunesse à la lutte, au devoir, à l'abnégation et au sacrifice de soi. Mais aux confins de la galaxie, une armée d'arachnides se dresse contre l'espèce humaine et ces insectes géants rasent en quelques secondes la ville de Buenos-Aires. Cinq jeunes gens, cinq volontaires à peine sortis du lycée, pleins d'ardeurs et de courage, partent en mission dans l'espace pour combattre les envahisseurs. Ils sont loin de se douter de ce qui les attend...

    Starship Troopers (1997, 2h15), film américain réalisé par Paul Verhoeven, avec Casper Van Dien, Dina Meyer, Denise Richards…

    Attention ! Voici ma 50ème apparition en tant que rédacteur sur ce blog !

    Dans la série « je retombe en adolescence et me refais les DVD de monSalle 101 adolescence », je vous présente Starship Troopers. J’avoue que les commentaires de World Invasion n’y sont pas étrangers. Nous sommes là sur un terrain similaire, même si celui-ci me séduit plus.

    En passant, lorsque j’ai jeté un œil au casting comme je le fais chaque fois que je veux rire un peu, je me suis rendu compte que parmi les premiers rôles, deux d’entre eux apparaissent sur ce blog. Casper (le gentil fantôme ?) tient un rôle dans Sleepy Hollow tandis que Dina Meyer joue dans Cœur de dragon

    L’idée de départ est plutôt sympa dans Starship Troopers. Comme souvent, nous assistons d’abord au moment tragique, la déculottée encaissée par les soldats, avant de remonter dans le temps. Tout juste sortis de l’école militaire, une joyeuse troupe décide de s’engager dans les forces armées pour en découdre, et accessoirement pour pouvoir profiter des quelques privilèges que cette société martiale et un tantinet colonisatrice propose en contre-partie. Tout se passe pour le mieux. Ça s’entraine, ça flirte, les amitiés viriles se créent. Sauf qu’un jour, ça bascule. Après un accident survenu lors d’un entrainement à balles réelles et alors que Johnny Rico désire mettre un terme à sa carrière, la ville de ses parents est rasée. Plus rien ne le rattache à la Terre. Il peut occire de l’arachnide en toute quiétude. D’abord sûr de leurs forces, l’armée terrienne déchante vite. Ces extra-terrestres sont aussi doués d’intelligence tactique et militaire et ne s’en laisse pas compter. Finalement, ils font plus office de chair à canon sacrifiée qu’autre chose. En bon film d’action de base, après péripéties et dangers, les héros s’en sortiront vivants bien que transformés.

    Certes, ça ne casse pas trois pattes à une araignée. D’un autre côté, un élément récurrent pendant le film lui donne une autre dimension à mes yeux. Une vraie idée, originale dans un film de ce genre mais qui lui donne une portée cynique et intéressante. En effet, du début à la fin, le film est coupé par des séquences de propagandes diffusées par les autorités militaro-politiques. Pendant que les soldats créent leur propre organisation, pour survivre plus ou moins entier à cette pagaille, les annonces haranguent, glorifient l’armée et le bien fondée de la démarche (et donc de la mort de ces soldats). Malheureusement, ce genre de manœuvre n’est pas si éloignée de la réalité, toute proportion gardée.

    Cependant, le film reste facile. C’est bourré de testostérone, de clichés SF. Sans compter le jeu des acteurs assez aléatoire. Mais quand même, finalement je le trouve plus intéressant qu’un certain film très commenté sur ce blog…

     

    note :

    note corrigée : 

    Les Murmures.

    « Winter Time TravelImmortel Ad Vitam – DVD »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Avril 2011 à 17:54

    Félicitations pour ton 50ème billet !

    Pour en revenir à ce que tu dis à propos des acteurs qu'on a déjà croisés sur le blog, tu en oublies un, ici...

    A.C.

    2
    Samedi 2 Avril 2011 à 19:31
    Pitivier

    Ta critique me gène car :

    1 - tu sembles considérer Straship Troopers comme une "bête" film d'action

    2 - tu dis que le film est facile

    Starship Troopers n'est pas un bête film d'action même si il en reprend la construction et les clichés. Mais justement, Verhoeven s'amuse de ces clichés qui, sous couvert d'un film de science fiction, nous parlent d'une société qui est la notre. Comme tu le dis, "ce n'est pas si éloignée de la réalité" car c'est la réalité. Et c'est pour ca que je dis que ce film n'est pas facile. C'est même un véritable tour de force car Verhoeven  a réussi à faire financer par les américains un film où il se paye carrement leur tronche. Ceux ci n'ont pas compris sur le moment mais par la suite Verhoeven a carrement été blacklisté par les majors américaines. Et c'est pour ca aussi que je trouve injuste la comparaison qui est faite entre ce film et Battle LA car d'une par ces deux films n'ont pas grand chose en commun. Battle LA n'a jamais eu l'ambition d'avoir un discour politique et Liebesman n'est pas Verhoeven et n'a pas son talent. D'autre part, je suis persuadé que si aujourd'hui on se tape des Battle LA c'est grace ou à cause de Starship Troppers. Il serait aujourd'hui impossible de refaire un film comme celui ci en étant dans le circuit des majors américaines.

    3
    Les-murmures
    Samedi 2 Avril 2011 à 19:53

    Sauf qu'à mes yeux, un film SF qui ne remet pas en cause la société contemporaine ne touche pas son but. Pour moi, il s'agit autant d'un univers et d'une esthétique que d'une manière de traiter le fond d'un sujet. Si, pour moi ST est un film d'action qui attaque son objet par la SF. Ce n'est pas une injure. Loin de là.  Je l'ai comparé à Battle LA parce que quelqu'un (toi ?) avait évoqué ses suites dans les commentaires. Et effectivement, à la réflexion, ce qui manque à Battle LA et ce que j'attendais était justement l'approche très cynique que présente ST.

    Pour le fond du film, ce qu'il traite et même la manière dont c'est fait, je le trouve excellent. Je le souligne quand même à plusieurs reprises lorsque je parle des privilèges accordés, des films de propagandes entre autres.  Je crois aussi qu'on peut regarder ce film sans se soucier le moins du monde de sa portée politique. Je ne connais pas la démarche du réalisateur, mais je te fais confiance sur ce sujet...après je ne sais pas s'il joue avec les clichés, ou bien s'il utilise juste les outils dont il dispose. Il n'empêche que des fois j'ai trouvé ça too much. Que je me serais passé de certaines (longues) scènes. Sans compter que je trouve que ça a un peu vielli (mais bon, ça c'est un point de vue tout subjectif. Ca a quelques années quand même).

    Disons que je trouve que ça dépend vraiment de la manière dont on le regarde. Moi j'ai été surpris et ai beaucoup apprécié le côté politique. D'où le coeur. Mais sans ça, je le trouve assez "moyen". Bien qu'il ait beaucoup de qualités.

    4
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:39
    Guillaume44

    Quoi ? Pas un seul mot sur Heinlein dans cette chronique ? Je m'insurge !

    Bon les gars vous m'excuserez de faire court, je suis un peu pressé par l'appel du bar ce soir ;) Mais mon billet fut un peu rapide, alors si je pouvais me faire excuser et vous conseiller de lire le billet de mon mentor Nébal, ce demi-dieu que j'implore chaque matin en brûlant un ouvrage de licence jeunesse bit-lit en sacrifice, cela me ferait très plaisir.

    5
    Les-murmures
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:43

    Merci de m'apprendre quelque chose ! J'avoue que ce roman m'était inconnu.

    6
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:46
    Guillaume44

    Ha ben là faudra passer lire ma chronique de ce roman ;)

    7
    Les-murmures
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:49

    C'est déjà fait ;)

    8
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:51

    Eh ben ça, ce sont des commentaires !

    Pour ma part, je serais plutôt d'accord avec Pitivier. Non, Les Murmures, ce film n'a pas mal vieilli et ce n'est pas qu'un film d'action qui se cache derrière de la SF (comme très souvent). Là je suis un peu embêté car je veux lire le livre avant de revoir ce film qui m'avait un peu remué les tripes à sa sortie au cinéma. Je l'ai revu deux ou trois depuis sur petit écran, et je le trouve toujours aussi percutant, dérangeant. C'est un très bon film de Verhoeven, tout juste un peu moins bon que La Chair et le Sang, son chef d'oeuvre médiéval.

    Bon, sinon, ça n'intéresse personne mon énigme du premier commentaire ?

    A.C.

    9
    Les-murmures
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:55

    Mais j'ai jamais dit que c'était qu'un film d'action qui se cachait derrière de la SF...Je l'aime beaucoup ce film. Je n'ai pas de coeur pour rien non plus ^^. Je suis juste très peu réceptif aux films """"militaires"""". Par contre, je suis ravi qu'il y ait des réactions. Même si c'est pour "s'opposer" à mon avis.

    Pour ton énigme, je me creuse la tête mais je ne vois pas j'avoue.

    10
    Samedi 2 Avril 2011 à 20:57

    Sinon, pour le roman d'Heinlein, c'est Etoiles, Garde-à-vous ! Oui, ce titre français assez étrange est tiré d'une chanson de... Guy Béart !

    A.C.

    11
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:01

    Non, je ne suis pas d'accord avec toi sur un seul point, et je viens de comprendre lequel : ce film n'est pas un film militaire (même avec 4 paires de guillemets ;-)) ; bien au contraire, vu comment ils se font zigouillés...

    Pour l'acteur, ça un rapport avec le prêtre dans La Caravane de l'Etrange...

    A.C.

    12
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:01
    Guillaume44

    Oui, une particularité française, cela vaudrait d'être raconté dans un billet, un jour.

    13
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:03
    Guillaume44

    C'est un film "militaire" dans le seul sens de l'ambiance, du côté baston, si on veut, et même pour son second degré satirique, enfin je veux dire qu'on peut lui laisser l'étiquette à condition de bien développer. Mais là c'est banal ce que je dis ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:05

    Militaire, peut-être, mais tout à fait anti-militariste (malgré la première couche propangandiste...). Si ce n'était pas le cas, je n'aurais pas pu autant aimé ce film à sa sortie...

    A.C.

    15
    Les-murmures
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:05

    Bah même s'ils se font dézinguer, ça reste un corps armé. Même tourné en dérision, il reste un discours militaire. Être dans une ambiance militaire ou guerrière implique un certain nombre de scènes. Ils vont pas boire une bière. Ils y vont pour faire une guerre, tuer des ennemis. C'est tout ce que je voulais dire en disant militaire. C'est ce genre de scènes "tape à l'oeil", "spectaculaire" etc. qui ont tendance à m'ennuyer très vite.

    16
    Les-murmures
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:07

    Oui, bien sûr que c'est antimilitariste et tout à fait cynique. Je n'en doute pas une seconde.

    17
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:10
    Guillaume44

    Oui, d'ailleurs le désert de Klendathu m'a fait penser à une satire des guerres de Bush lorsqu'elles se sont présentées.

    18
    Samedi 2 Avril 2011 à 21:58

    Là, Guillaume, j'avoue mon incompétence... Parles-tu de Bush Sr. ou Jr. ?

    Bon, fin du suspense qui passionne les foules : je voulais parler de l'acteur Justin Brown (qui joue le sergent instructeur, dans la plus pure tradition des fascistes-qui-vous-gueulent-dessus-pour-vous-apprendre-le-dur-métier-de-chair-à-canon) qui jouait le frêre Justin dans La Caravane de l'Etrange...

    A.C.

    19
    Samedi 2 Avril 2011 à 22:36
    Guillaume44

    J'avais plutôt penché pour un avertissement satirique, donc pour celles post 11/2001. Car la première guerre en Irak a été fort différente tout de même.

    20
    Samedi 2 Avril 2011 à 22:38

    Alors, ce serait plutôt une satyre par anticipation, non ?

    A.C.

    21
    Dimanche 3 Avril 2011 à 09:31
    Guillaume44

    Quelque part, oui, l'anticipation ayant été de déplacer le cadre satirique "vietnamien" d'Etoiles, garde-a-vous dans un cadre "moyen-orient". C'est assez malin pour une adaptation.

    22
    Dimanche 3 Avril 2011 à 11:00
    Pitivier

    Que de commentaires depuis hier soir. Bon, pour faire court :

    @les-murmures : Je trouve assez étrange de considérer ce film sans son discours politique. C'est le vider de sa substance et risquer de le prendre au 1er degrès. C'est d'ailleurs ce qu'ont fait bon nombres de critiques américains lors de la sortie du film qui ont insulté Verhoeven, l'ont traité de nazi et son film de propagande faciste. Sauf qu'ils n'ont pas compris que les fascistes qui étaient montrés dans le film c'était eux.

    Considérer le film comme un film militariste. Non désolé, je n'y arrive pas. Le film est assez bien foutu sur ce sujet. Il nous montre au début des jeunes gens beaux, dans la force de l'age qui vont se battre contre les cafards la fleur au fusil. Mais dès que les combats commencent, les corps sont étripés, décapités, écartelés. J'ai du mal à concevoir que n'importe qui de normallement constitué puisse avoir envie de s'engager en regardant ce film. Si je prend la définition du terme militariste, je ne peux pas l'appliquer à ce film car celui ci ne prone à aucun moment une quelconque prédominance de la force militaire.

    Comme Guillaume, je trouve que le film a très bien resisté à l'usure du temps. En même temps, ce genre de considérations à quelque chose d'étrange je trouve car le film n'est pas si vieux. 15 ans. Considérer un film de 15 ans comme daté, ca fait froid dans le dos non ? Que dire des autres ? Un film est à ce point éphémère ? Bon, la dessus chacun à sa réponse. La mienne est que le film est encore parfaitement actuel. Les effets spéciaux demeurent très bon. En même temps ce n'est pas quelque chose auquel j'accorde beaucoup d'importance. Le film avait également adopté dès le départ un coté pulp qui le rend, je trouve, intemporrel. Enfin, son discours politique n'a pas pris une seule ride... Au contraire. Effectivement, l'histoire du film ressemble très étrangement à la seconde guerre du golf. C'en est même frappant. Depuis l'attaque du 11/09 en passant par Saddam qui est sortit de son trou et exhibé fièrement comme l'insecte cerveau, les messages de propagande de CNN jusqu'au camp de Guantanamo. Visionnaire Verhoeven ? Force est de constater que l'avenir lui a donné raison.

    @Guillaume44 : La chair et le sang est le seul Verhoven que je n'ai pas encore vu. J'ai le DVD qui attend sagement que je lui accorde 2 heures de mon temps. Ca ne devrait plus trop tarder.

    Sinon, pour ceux qui voudraient découvrir un peu plus cet excellent réalisteur, je vous conseille un livre intitullé sorbrement Paul Verhoven axu édition Taschen.

    23
    Les-murmures
    Dimanche 3 Avril 2011 à 11:30

    Oui enfin, à toutes fins utiles, je ne suis ni américain, ni journaliste, et n'ai à aucun moment qualifié Verhoven de quoi que ce soit.

    Je n'ai peut être pas été sensibles aux mêmes choses, ou ne met pas le même sens derrière le mot "militariste", ou peut être que j'ai juste moins d'accroches avec ce film. De là à en tirer des conclusions je trouve ça fort. Après tout, après énième relecture, il y a de la nuance dans cet article. Et je mentionne aussi le caractère politique de ce film, en précisant même que c'est pour ça que je l'aime.

    24
    Dimanche 3 Avril 2011 à 11:33

    Euh Pitivier, je crois que tu veux parler de la deuxième guerre du Golfe (Tiger Wood n'a rien à voir avec ce film... ;-) ).

    Sans vouloir défendre Les Murmures (il le fait très bien tout seul...), et parce que j'ai moi-même fait l'erreur, il a parlé d'un film militaire et non pas militariste.

    Sans vouloir ramener la couverture à moi, c'est moi qui ai parlé de La Chair et le Sang. Si tu l'as, vas-y, précipite-toi ! C'est un bijou !

    Pour ce qui est du côté visionnaire de ce film, toi comme Guillaume semblez avoir raison. Evidemment, je ne m'en étais pas rendu compte quand je l'avais vu au ciné...

    A.C.

    25
    Dimanche 3 Avril 2011 à 11:54
    Pitivier

    @les-murmures : euh, j'ai comme l'impression qu'il y a un malentendu. Si je me trompe tant mieux, sinon je ne fait que préciser le risque qu'il y a à ne pas considérer l'aspect politique du film en donnant un exemple. Il n'y a aucune raison que tu te sentes visé. Il n'est pas question pour moi d'imposer un avis, juste de parler d'un film et d'expliquer son contexte.

    AC : oui effectivement, je ne sais pas pourquoi je confond sans arret ton avatar et celui de Guillaume. Et effectivement les-murmures parle bien de film militaire et pas militariste. Même si je ne suis pas trop d'accord non plus pour qualifier Starship Troopers de film militaire car je trouve cela trop réducteur, ca n'est pas la même chose et j'aurais du relire avant de poster.

    26
    Les-murmures
    Dimanche 3 Avril 2011 à 12:06

    Au temps pour moi ;). Dans la mesure où tout le monde avait intégré l'aspect politique, je ne comprennais pas la réflexion.

    Mais oui, effectivement, il est plus complexe qu'il n'en a l'air. D'ailleurs, les commentaires montrent bien ce côté là. Mais j'ai expliqué ce que je mettais derrière film "militaire" (commentaires 15 et 16). Je parle de l'enrobage du film. Pas du discours de fond. Mais si je conviens que pour le coup le cadre est très pertinent.

    27
    Les-murmures
    Dimanche 3 Avril 2011 à 12:09

    Et puis après tout, si ce débat peut me faire revoir mon avis sur ce film, c'est parfait. Le principe du blog prend tout son intérêt comme ça.

    28
    Dimanche 3 Avril 2011 à 12:21
    Guillaume44

    Allez je vais tous vous mettre d'accord : une satire force le trait, n'est-ce pas ? Il fallait donc d'abord partir d'un scénario militariste pour en détourner la définition et créer cette satire :D

    29
    Dimanche 3 Avril 2011 à 12:34

    Ah tiens Guillaume, tant qu'on te tient, puisque tu es le grand spécialiste de Heinlein : est-ce que tu peux nous dire si ce film est fidèle au roman ?

    A.C.

    P.S. : je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais on vient d'exploser le record de commentaires, et ce en moins de 24 heures ! Quoi de mieux pour fêter dignement le 50ème article de Les Murmures ?

    30
    Dimanche 3 Avril 2011 à 13:21
    Guillaume44

    @ A.C. de Haenne : non pas vraiment, il reste la Fédération, la guerre avec les Bugs, le prof philosophe, le premier débarquement; le livre parle d'une autre race contre qui l'humanité est aussi en guerre, développe la genèse de la Fédération, les soldats sont dotés d'exo-armures, etc etc... En fait c'est plus la satire et la critique socio-politique qui est reprise dans le film.

    31
    Dimanche 3 Avril 2011 à 13:24

    Bon, faut vraiment que je le lise, alors. D'autant que je me suis inscrit à ton challenge Heilein. Il est toujours valable, n'est-ce-pas ?

    A.C.

    32
    Dimanche 3 Avril 2011 à 13:48
    Guillaume44

    Erf désolé il s'est fini ce week-end ! Mais bon tu devrais avoir occasion de le lire quand même; il paraît qu'un challenge SF américaine se prépare.

    33
    Dimanche 3 Avril 2011 à 13:52

    Oui, désolé, mais mon espace-temps s'est considérablement réduit en ce moment (rénovation de la maison, ma copine a repris le travail, mon job à moi, les deux enfants...) ! C'est déjà miracle que j'ai pu assurer sur le challenge de Lhisbei. Après, je n'ai pas obligatoirement besoin d'un challenge pour lire un livre (heureusement...), n'est-ce-pas ?

    A.C.

    34
    Dimanche 3 Avril 2011 à 16:00
    Guillaume44

    Heureusement !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :