• Fidèle à mon léger décalage temporel, je vous présente l'émission du 24 mars.Salle 101 Oui, je sais, en fait, je pompe honteusement la page de présentation du site. Mais c'est l'intention qui compte :

    [...] Un peu de douceur en attendant l’apocalypse. La Salle 101 parle de bande dessinée (Dash ShawBody World) et du nouveau roman d’Éric HolsteinD’or et d’émeraude, qui sera d’ailleurs interviewé (Éric Holstein, pas son nouveau roman) dans l’émission du 31 mars, enregistrée le 29  mars en public comme chacun sait. Le césium 137, aucun doute, c’est la vie.

    A.C. de Haenne


    votre commentaire
  • Salle 101Voici la dernière émission que j'ai écoutée, celle du 17 mars (j'aime bien ce petit décalage temporel...) :

    [...] Fidèle à la tradition radioactive qui structure les institutions de notre pays, la Salle 101 disserte, cette semaine. Plus particulièrement de cinéma (Paul et Black Swan), de littérature sérieuse (Renée Vivienla dame à la louve) et de document-presque-roman sur la guerre du Vietnam (Si je meurs au combatTim O’Brien). On fait des efforts.

    A.C. de Haenne


    2 commentaires
  • Je viens d'écouter l'émission consacrée au jeune auteur Arkady K. BonSalle 101 finalement, je suis feignant tous les soirs, alors voici le texte de présentation :

    [...] devant un public conquis, menacé par des hordes de femmes nues avec des guns, protégé par un impressionnant dispositif policier,Arkady K. a répondu avec patience et bonhomie aux questions incompréhensibles de Raoul. Il nous a parlé de son premier roman, Killing Kate Knight, tout juste paru. Et ce n’était pas évident.

    Bonne écoute à toutes et à tous !

    A.C. de Haenne


    votre commentaire
  • Salle 101Comme après chaque interview de podcasteur, je me permets de créer une rubrique dédiée. A la suite de l'entretien très drôle (et aussi instructif quand même) que Raoul m'a accordé (vous pouvez retrouvez la première partie, ici), voici donc la nouvelle rubrique. Etant totalement décalé, je vous propose la dernière émission que je viens d'écouter. Comme ce soir je suis un peu feignant, je reprends le texte de présentation, tel quel :

    [...] Pour célébrer le sursaut démocratique français, la Salle 101 dément les rumeurs attribuant la paternité de l’enfant de Rachida Dati au Colonel Kadhafi et parle plutôt littérature, parce que la littérature, c’est bien. Ainsi, Guillermo Arriaga (Un doux parfum de mort),Olivier Noël (Le jardin Schizologique), Leonardo Oyola (Golgotha). Liberté, égalité, Discipline.

    A.C. de Haenne


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique