• Sacré Graal - DVD

     Le roi Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde se lancent à la conquête du Graal, chevauchant de fantômatiques montures dans un bruitage de noix de coco cognées. La petite troupe va devoir passer mille épreuves, dont un chevalier à trois têtes, des jouvencelles en chaleur, voire même un terrible lapin tueur...

    Monty Python and the Holy Grail (1975, 1h30) film britannique réalisé par Terry Jones & Terry Gilliam avec Graham Chapman, Terry Gilliam, John Cleese…

     

    Quand le mythe arthurien rencontre les loufoques Monty Python, cela donneSalle 101 une succession d’aventures hors du commun. 

    Arthur, roi des anglais de son état bien que non élu par le prolétariat (la nuance est importante) rassemble des chevaliers valeureux pour l’assister dans sa quête du saint Graal. Ainsi après Sir Bedevere, sorte d’Ulysse scientifique, s’associe dans le désordre avec Sir Lancelot le Courageux, Sir Galahad le Pur et Sir Robin le Pas-tout-à-fait-aussi-courageux-que-Sir-Lancelot. Tour à tour, ils devront affronter un château détenu par une horde de français hargneux, se défaire de 150 jouvencelles, secourir un prince que son père veut marier de force, satisfaire des chevaliers aux désirs improbables, survivre au lapin carnivore…et j’en passe. Il faut bien qu’il reste quelques surprises. 

    Ce n’est pas une mince affaire de parler de ce film. On peut dire un mot sur l’humour tout britannique ou sur les clichés des personnages du cycle arthurien. Là, je parlerais de la niaiserie de Galahad, du comportement bouillonnant de Lancelot, la bêtise de Robin. Mais je crois que ce que je préfère dans ce film sont les scènes totalement absurdes. Alors on pourrait citer les incrustations diverses en plein milieu d’une scène qui participent finalement à l’intrigue générale. Je pense alors au débat marxiste des paysans, au château de Kamelot. Sacré Graal, ce sont aussi de très beaux décors britanniques. Peu variés certes, mais la brume est magnifiquement bien rendue, et ces somptueuses étendues de paysages sont sublimées par la bande originale du film, ou en tout cas l’un des deux ou trois thèmes récurrents. 

    Enfin, le DVD en lui-même est une pièce comme seuls les Monty Python savaient le faire. De l’interface aux contenus bonus, des commentaires aux « sous titres pour ceux qui n’aiment pas ce genre de film », tout est à prendre !

    Bref, Sacré Graal ça ne se regarde pas comme un film intellectuel. Ca se savoure à plusieurs dans une soirée où, de toute façon, on laissera aller notre intellect.

     

    note :

     

    Les Murmures.

    « Destino, par Salvador Dali et Walt DisneyL'équilibre des paradoxes, de Michel Pagel (W) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Mars 2011 à 12:53

    Ce film est l'un des rares films comiques que je peux revoir régulièrement en prenant toujours autant de plaisir car c'est l'un des rares à me faire rire à chaque fois que je le vois.

    Je m'associe tout à fait à ta note. Ce film est un chef d'oeuvre que j'ai eu la chance de voir deux fois au cinéma. Notamment à l'occasion de la sortie de la version longue (la plus courte de l'histoire du cinéma, comme il se doit pour un film des Monthy Python !)

    A.C.

    2
    Samedi 19 Mars 2011 à 14:03
    Guillaume44

    Rahhh Sacré Graal : Revu dernièrement, trop bon !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 19 Mars 2011 à 18:12

    C'est vraiment un indispensable. Mais je préfère nettement la vie de Brian

    4
    Dimanche 20 Mars 2011 à 11:20
    IsaGuso

    Faudra que j'essaie de voir ça, alors.

    5
    Dimanche 20 Mars 2011 à 12:47

    @ Guillaume 44 : un film qu'on peut revoir sans cesse, ce n'est pas si fréquent.

    @ Orkan Von Deck : Très bon aussi, mais pas aussi drôle (à mon goût personnel, bien sûr !) que celui-ci.

    @ IsaGuso : Tu ne l'as jamais vu ? Quelle chanceuse tu fait de pouvoir découvrir un tel bijou. Attention, il s'agit d'un humour décalé, très, très décalé.

    A.C.

    6
    Dimanche 20 Mars 2011 à 12:57
    IsaGuso

    Connaissant mes réactions à l'humour je peux parier que soit c'est du décalé comme j'aime et je vais adorer. Soit ça me laisse froide et je vais m'ennuyer à mourir. Il n'y a qu'en regardant qu'on peut savoir ;)

    Je donnerai mon avis ici quand je l'aurai vu. Donc quand j'aurai un peu de temps... Donc... Euh, j'espère que tu comptes garder ton blog longtemps ^^'

    7
    Les-murmures
    Dimanche 20 Mars 2011 à 13:32

    Je crois que Brian et Sacré Graal n'ont pas les mêmes attouts. Brian se tient "tout seul" je trouve, et j'adore l'idée de départ. Par contre, je trouve qu'entre les gags, on peut s'ennuyer ferme. Par contre Sacré Graal se tient moins bien, mais il y a tellement de vannes et de scènes poilantes qu'elle font presque tout le film.

    8
    Dimanche 20 Mars 2011 à 15:04
    Guillaume44

    Oui, Brian a une autre portée, Sacré Graal je le trouve plus potache, plus gratuit, plus dans le délire pur.

    9
    Dimanche 20 Mars 2011 à 16:16

    Sacré Graal serait plus un fix up de scketchs alors que La vie de Brian est un film à part entière.

    A.C.

    10
    Les-murmures
    Dimanche 20 Mars 2011 à 16:50

    Oui voilà, c'est complètement l'impression que ça me donne.

    11
    Lundi 21 Mars 2011 à 21:23

    On est d'accord !

    La vie de Brian a plus d'interet pour les messages qu'il véhicule que pour son humour en soi. Mais j'ai toujours trouvé que l'utilisation de l'absurde était meilleur quand elle avait un but. Tandis que Sacrée Graal, c'est de l'absurde pour l'absurde ...

    12
    Lundi 21 Mars 2011 à 22:07

    Tout à fait d'accord avec toi. Malgré tout, ils parviennent à faire un film cohérent... dans l'absurde ! Ce qui fait tout le génie de leur humour. Même si leur film date un peu, leur humour demeure intemporel, contrairement à beaucoup d'autres (Benny Hill, pour rester chez les Anglais, ne me fait plus rire depuis très longtemps !) Après, La vie de Brian reste tout de même un film à l'humour décalé qui tend très souvent vers l'absurde aussi. Mais peut-être que leur volonté d'asséner un "message" m'est apparu superficielle. Cela reste un très bon film, mais qui me fait beaucoup moins rire que Sacré Graal...

    D'ailleurs, à force d'en parler, ça me donne envie de le revoir...

    A.C.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :