• Pirates des Caraïbes, la fontaine de Jouvence – Cinéma

    Dans cette histoire pleine d’action, où vérité, trahison, jeunesse éternelle et mort forment un cocktail explosif, le capitaine Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a connue autrefois. Leurs liens sont-ils faits d’amour ou cette femme n’est-elle qu’une aventurière sans scrupules qui cherche à l’utiliser pour découvrir la légendaire Fontaine de Jouvence ? Lorsqu’elle l’oblige à embarquer à bord du Queen Anne’s Revenge, le bateau du terrible pirate Barbe-Noire, Jack ne sait plus ce qu’il doit craindre le plus : le redoutable maître du bateau ou cette femme surgie de son passé...

    Pirates des Caraïbes (2011, 2h20), film américain réalisé par Rob Marshall, avec Johnny Depp, Penélope Cruz, Geoffrey Rush ...

     

    On a beau être un pirate classe, avoir de l’humour et du charisme, quand on Le défi Steampunkn’est pas servi par un scénario solide et des partenaires attachants, ça ne passe pas. Pour être honnête, mis à part le premier de la saga, je ne suis pas emballé par les Pirates… qui ont suivis. Entre le scénario qu’on anticipe et la relation amoureuse pleine de mièvrerie, même les quelques scènes funs du film n’arrivent pas à rattraper ce qui n’est qu’une superproduction hollywoodienne.

    Jack, le fameux capitaine, est, comme à son habitude, confronté à la justice britannique. Or, il n’a pas le temps pour ces enfantillages : il est à la recherche de la fontaine de jouvence. Comme les espagnols avant lui. Cependant, il n’y pas que les ibériques qui voguent, son ennemi mortel, le capitaine Barbossa, désormais passé sous l’autorité du Roi, est de la partie. Malheureusement, le sinistre Barbe Noire, et sa « fille » ancienne conquête de Jack, luttent pareillement.

    Et nous sommes partis pour une quatrième aventure, qui finalement ressemble aux autres. Johnny Depp répète ses gags. On troque une relation mièvre pour un autre amour impossible. Les gentils triomphent (oui, je me la joue Raoul Abdaloff et je raconte la fin). Et tout est bien qui annonce une suite.

    Par ailleurs, la 3D qui nous est encore imposée – ils feraient mieux de carrément augmenter la place de cinéma plutôt que d’instaurer un surcout facultatif qu’on est obligé de payer – n’apporte vraiment pas grand-chose si ce n’est quelques scènes maritimes. Ce nouveau Pirates… respire le coup marketing que c’en est lassant.

    Je ne vois même pas beaucoup d’autres choses à raconter. J’ai seulement vu les recettes d’Indiana Jones transposées à ce film de pirates. Certes on peut passer un bon moment. Après tout, si on a été amusé par les autres il y a peu de chances pour que celui-ci ne connaisse pas le même sort… Mais il n’invente rien. Pas même une remise en question.

    On rigole de temps en temps. C’est à peu près tout.

     

    Note :  (pour la compagnie dont on profite)

     

     Les Murmures.

     

     

     

    « Le blog de A.C. de Haenne en chiffres – part 2 : les oscars !Beetlejuice – DVD »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Mai 2011 à 07:41

    Moi, tout pareil que toi. Le premier, sympa, et après, je trouvais que les producteurs tiraient un peu sur la ficelle de la bonne idée...

    A.C.

    2
    Vendredi 20 Mai 2011 à 09:59
    Pitivier

    Je deteste cette franchise. J'ai trouvé le 1 pénible et le 2 j'ai laché l'affaire à la moitié. Les scènes d'actions sont trop longues et répétitives. Et Johnny Depp est insuportable. Il cabotinne à mort et n'est pas drole.

    3
    Les-murmures
    Vendredi 20 Mai 2011 à 11:26

    Disons que le premier avait le mérite de la surprise et de la découverte des personnages. Ensuite...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 20 Mai 2011 à 11:34
    Pitivier

    Je n'accorde même pas ca au 1er. C'est du vu, revu et re re vu. C'est réchauffé et prémaché. Aucune surprise, aucune émotion. Même dans les scènes d'action il est convenu. C'est du même niveau qu'un Transformers.

    5
    Samedi 21 Mai 2011 à 10:28
    Guillaume44

    Mazette tu n'as pas beaucoup perdu de temps ! Mais de ce que j'ai lu sur les sites anglo-saxons, la déception est également au rendez-vous.

    6
    Samedi 21 Mai 2011 à 22:27

    Bon, après, ce ne doit pas être trop dur de le louper, ce film, vu le nombre de salles où il sort, et le battage médiatique... Y'a un mystère que peut-être Les Murmures pourra éclairer : pourquoi on entend parler de ce film comme d'un film steampunk ? Et si quelqu'un a lu le roman de Tim Powers, Sur de mers plus ignorées, le lien avec le film peut-il se faire (et dire que je l'ai dans ma bibliothèque...) ?

    A.C.

    7
    Les-murmures
    Dimanche 22 Mai 2011 à 12:45

    Oui j'ai entendu parler du steampunk dans ce Pirates...Honnêtement je ne comprends pas pourquoi après coup. En revanche, il semblerait que les annonces faisaient état de machines à vapeur etc.

    8
    Dimanche 22 Mai 2011 à 13:41

    Les annonces ?

    A.C.

    9
    Les-murmures
    Lundi 23 Mai 2011 à 09:02

    C'était Allociné qui en avait abondamment parlé à l'époque. On a aussi beaucoup attendu ce film sur le forum steampunk francophone.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :