• Pathfinder – DVD

     

    Plus de cinq siècles avant que Christophe Colomb ne découvre officiellement l'Amérique, un drakkar viking aborda les côtes de ce continent sauvage. Entre les barbares du nord et les Indiens natifs, le choc fut effroyable, et seul un enfant viking survécut. Adopté par la tribu des Indiens Wampanoag, le jeune homme blanc désormais connu sous le nom de Ghost grandit et devint un redoutable guerrier. Quinze ans plus tard, alors que Ghost essaie encore d'oublier son passé, les Vikings reviennent, anéantissent sa tribu et mettent en péril la femme qu'il aime, Starfire. A nouveau seul rescapé et assoiffé de vengeance, Ghost va devoir mener le plus difficile des combats. Guidé par le Pathfinder, un puissant shaman qui voit en lui le futur meneur de son peuple, il va se lancer dans la plus spectaculaire des aventures...

     

     

    Pathfinder (2007 ; 1h40) film américain réalisé par Marcus Nispel avec Karl Urban, Moon Bloodgood, Clancy Brown…

     

    Le speech du DVD annonce « le suspense d'Apocalypto associé à l'esthétique de 300 ». J'ai vu le Pathfinder – DVDpremier, que j'ai apprécié dans une certaine mesure mais certainement pas pour son suspense ; je n'ai pas vu le second mais j'ai lu et entendu beaucoup de choses négatives. Aussi, je me demandais bien dans quoi je mettais les pieds.

     

    Les vikings ont mis les pieds en Amérique bien avant Christophe Colomb. Pour une raison pas bien définie, ils n'ont pas réussi à s'y implanter. Aucun ? Non ! Un d'entre eux a survécu. Un enfant, recueilli par une femme d'une tribune du Nord (a priori). Une vingtaine d'années plus tard, Ghost (j'imagine que c'est une référence à sa peau plus pâle que les autochtones) a bien sûr grandit et s'est intégré jusqu'à un certain point à la tribu. Alors qu'il menait sa vie, s'évertuant à trouver une place reconnue par tous au sein de la tribu, les vikings décident de réessayer d'envahir sa terre. Bien qu'assez vite identifié comme l'un des leurs, Ghost prend les armes contre l'envahisseur. La cause est perdue d'avance. Supérieur en nombre et en armes, ainsi qu'en expérience du combat, on voit mal comment Ghost s'en sortira. A moins qu'il ne trouve sa propre voie (Path = voie, chemin ; Finder = celui qui trouve).

     

    Pathfinder est construit sur un rythme inhabituel. Contemplatif dans la boucherie, il gâche un peu les idées qu'il met en scène. En effet, les luttes intérieures de Ghost sont plutôt inexistantes. On prend plus de temps à observer la mise en place d'un plan qu'on devine improbable. Le suspense se transforme rapidement en attente. Plutôt esthétique, même si le procédé est déjà vu, la mise en scène fatigue cependant. Par ailleurs, quelques incohérences nuisent à l'ensemble. Qu'est ce qu'ils parlent bien anglais ces indiens. Ghost, malgré 20 ans sans avoir côtoyé les membres de son ancienne tribu s'exprime impeccablement dans leur langue.

     

    Il y a peu de choses à dire sur le film. Assez décevant, malgré de bonnes idées et une identité plutôt marquée. Il se perd en auto-contemplation. Certes, il est bien habillé, mais si on retire l'armure, le messager est peu attrayant. Heureusement, le rythme se relève passez l'heure de film pour se finir sur un rythme plus acceptable.

     

    Note :


     

     

    Les Murmures.

     

    « Sweeney Todd – DVDThe turn of the screw – Théâtre »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Octobre 2011 à 21:56
    Sycophante

    Je me rappelle avoir attendu ce film avec impatience... Se fut une déception (mention spéciale à la scène de ski en pleine neige). J'ai préféré "Valhalla rising", qui traite du même sujet, un authentique chef d'oeuvre (très violent).

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Les-murmures
    Samedi 1er Octobre 2011 à 23:26

    Oui, la scène de luge ! Pâle héritière de la scène de Willow (me semble-t-il). Pour V.R, A.C avait fait un article effectivement élogieux (ici)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :