• Ma participation au défi Steampunk

    Attention ! Loin de moi l'envie de définir ce qu'est le steampunk, car cela me paraitLe défi Steampunk une tâche beaucoup trop difficile, d'autant que ce genre ne se cantonne pas qu'au XIXème siècle (ce serait trop simple). Pour vous faire une petite idée, je vous conseille plutôt d'aller lire ce qu'en disait par ici LE spécialiste français du steampunk, Etienne Barillier lui-même. Je vous invite aussi, tant qu'à faire, à vous procurer son superbe essai sur le sujet, Steampunk ! l'esthétique rétro-futur... Non, par ce petit billet, je me propose de vous présenter ma vision du défi Steampunk...

    Le défi SteampunkAu cours des différents articles que j'ai l'intention d'écrire, que ce soit au niveau du cinéma, de la littérature ou de la bande-dessinée, je me focaliserai en premier lieu sur ce qui fait steampunk dans l'oeuvre. Ou du moins, ma vision de ce qu'est le steampunk (on pourra bien évidemment en discuter...).

    Oh, bien sûr, je pourrai à l'occasion donner un avis, positif ou négatif, mais je me concentrerai surtout sur l'esthétique et les archétypes rétro-futur.

    Et il me semble qu'ils sont nombreux. 

     

    Voici les différentes catégories qui m'aideront à déterminer le côté steampunk de l'oeuvre : 

    Le défi Steampunk

    - Technologie uchronique

    - Dirigeables

    - Automates

     - Goggles

     - Machines à vapeur

     - Savant fou (il peut très bien y en avoir plusieurs...)

     - Ère victorienne

     - Métal riveté

     - Engrenages

     - Manomètre

    Il y aura donc deux notes, l'une exprimée comme d'habitude avec les petits Émoticônes, et une autre, exprimée en pourcentage (de vapeur bien sûr !) qui sera l'addition de tous les archétypes.

    Voilà, je ne sais pas si j'ai été très clair, mais je pense que dès ma première chronique, la lumière risque de se faire (je l'espère en tout cas).

    A très bientôt !

    A.C. de Haenne 

    « Quand reviendra l’oiseau-nuage, de Bernard VillaretMax et les Maximonstres – DVD »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mai 2011 à 07:46
    Guillaume44

    Pour moi le steampunk est avant tout une esthétique uchronique :)

    2
    Mercredi 4 Mai 2011 à 08:01

    Oui, d'accord avec toi, mais les archétypes sont importants. Et même si ce n'est pas totalement vrai, je place le steampunk au XIXème siècle.

    A.C.

    3
    Orkan von Deck
    Mercredi 4 Mai 2011 à 15:14

    Très bonne initiative ! je suis pressé de voir si le système fonctionne. mais si je puis me permettre, je trouve qu'il y a un décallage entre certains sujets (manomètre / technologie uchronique par exemple).

     

    Quelque chose de plus axé sur l'esthétique, j'aurais peut être fait une liste du genre :

    - gigantisme

    - baroque

    - gothique

    - art nouveau

    - feuilleton / pulp

    - romantisme

    - uchronie

    - technologie avancée

    - fantasy

    - société victorienne

    4
    Mercredi 4 Mai 2011 à 18:19

    Oui, mais chacun a sa vision du steampunk, je crois. C'est ce qui fait toute la richesse de ce genre. A ma liste, j'ai oublié Les engrenages, et je m'en vais réctifier cela de ce pas...

    A.C.

    5
    Mercredi 4 Mai 2011 à 18:21

    Et à Technologie avancée, j'ai préféré le terme technologie uchronique. Pour Société victorienne, j'ai mis Ere victorienne...

    A.C.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Samedi 7 Mai 2011 à 11:23
    Guillaume44

    Je plussoie complètement la vision d'A.C. de Haenne; esthétique subjectif, rétro-futur, ou pour mieux dire rétro-imaginaire, hommage et inspiration des imaginaires du XIXème siècle, transgenre, voilà l'exemple typique de l'étiquette qui n'en est pas vraiment une ;)

    7
    Les-murmures
    Samedi 7 Mai 2011 à 11:36

    Soulignons en passant que l'ère victorienne revient à ne parler que du règne de Victoria, soit le royaume uni. Or la société industrielle qui est globalement le fond de l'affaire s'est aussi épanouie en france.

    8
    Samedi 7 Mai 2011 à 11:56

    @ Guillaume : tout à fait !

    @ Les Murmures : oui, le steampunk a aussi un ancrage dans le XIXème siècle français, que ce soit sous le rêgne de Napoléon III ou durant la 3ème République. De nombreux auteurs (parmi lesquels Colin ou Heliot) ont su reprendre à leur compte le steampunk en le transposant en France, durant la même période. Néanmoins, ce n'est pas exactement la vision que j'ai du steampunk... Même si le rétro-futurisme est aussi français, je pense (je me trompe très certainement) que le steampunk est avant tout situé dans l'ère victorienne.

    En tout cas, le débat est loin d'être clos, et c'est bien pour cette raison que le Steampunk est un genre vivant, absolument pas figé.

    A.C.

    9
    Samedi 7 Mai 2011 à 13:06
    Guillaume44

    Il y a aussi du steampunk sur l'american civil war qui n'est pas mauvaise du tout. J'en gratterai un article, je connais bien l'époque de la guerre de sécession.

    Mais en fait le steampunk n'a pas vraiment d'époque fixe ou imposée, l'ère victorienne est souvent reprise car propice au genre avec son Londres mystérieux, etc. Typiquement, dès que l'ère industrielle apparaît aux détours de la moitié du XVIIIème siècle, et jusqu'à la domination du pétrole puis ensuite du nucléaire comme ressource énergétique, on est dans un terreau fertile au steampunk. D'ailleurs, pour le pétrole, une extension existe sous le nom de dieselpunk, histoire de ne pas trop se frustrer non plus avec les limites des étiquettes ^^

    10
    Les-murmures
    Samedi 7 Mai 2011 à 13:38

    Complètement d'accord avec toi Guillaume. D'ailleurs, sur le forum steampunk francophone, on a eu un débat plutôt intéressant sur le steampunk et l'asie, qu'on (occidentaux) connait moins. Car comme effectivement, dès lors qu'on a un fond d'ère industrielle, on a un terrain où le steampunk s'exprime aisément (sur la place de la science, sur les relations sociales, etc. etc.). Parce que le point commun des sociétés occidentales du XIX avec des bornes relativement larges, c'est aussi l'impérialisme.

    Mais je déborde un peu de l'objet de l'article là...

    11
    Samedi 7 Mai 2011 à 13:38

    Tu as tout à fait raison, Guillaume. D'ailleurs, loin de moi l'idée de dire que le steampunk se limite à l'ère victorienne. On peut même en trouver dans le Moyen-Âge ou l'Antiquité, je pense (je n'ai pas d'exemple et je peux très bien me tromper). McCauley en a écrit un qui se déroule durant il Rinascimento.

    Ce que je voulais dire, c'est que ma préférence en matiére de steampunk va vers un rétro-futurisme qu'on pourrait qualifier de "classique" (pour faire simple), c'est-à-dire durant la révolution industrielle anglaise, dans le Londres de la deuxième moitié du XIXème siècle.

    En fait, du moment qu'il y a des machines à vapeur qui sortent de l'ordinaire et des dirigeables, moi ça me va.

    A.C.

    12
    Samedi 7 Mai 2011 à 13:44

    @ Les Murmures : non, non, pas du tout...

    Je ne savais pas du tout que le steampunk avait pu s'implanter en Asie. Otomo, japonais, est venu placer l'action de son Steamboy en Angleterre de 1866. Miyazaki, pour Le Chateau Ambulant, place aussi son action en Europe (dans un pays imaginaire, certes, mais d'inspiration européenne du XIXème siècle)...

    A.C.

    13
    Samedi 7 Mai 2011 à 15:34
    Guillaume44

    @ Les murmures : non mais ça doit être ENORME  :D Avec l'histoire (générale ou technologique) de l'Asie, il y a de quoi faire une foultitude d'histoire, j'en salive d'avance !

    14
    Orkan von Deck
    Samedi 7 Mai 2011 à 19:13

    Je pense qu'il va y avoir des articles géniaux sur ce blog (je veux dire des articles ENCORE PLUS géniaux ^^)

    15
    Samedi 7 Mai 2011 à 19:18

    Alors ça, c'est gentil ! En tout cas, on va s'y employer...

    A.C.

    16
    Dimanche 8 Mai 2011 à 18:02

    J'adore l'idée du Manomètre pour indiquer le taux de pression Steampunk (SP) qui réside dans une oeuvre.

    Et comme indiqué plus haut certains blogueurs, les critères de "notation" sont certainement à affiner un peu plus - comme le bon fromage, il faut faire maturer davantage pour avoir un meilleur goût :)

    Aussi, je mets "notation" entre "" car quelque part, cette mesure, si j'ai bien compris, a pour vue d'accompagner chaque revue. Et pour l'instant elle ne prend pas en compte la qualité de la chronique ou de l'oeuvre en général.

    Or il me semble qu'il s'agit là de deux choses distinctes - je pense que vous en conviendrez avec moi, il ne faudrait pas associer un faible taux de SP à l'idée qu'une oeuvre puisse être moins 'bonne' ou un blogueur moins ... 'bloguant'.

    Enfin, si Orkan est intéressé pour intégrer cet outil dans le Défi, et si A.C. pense continuer à d#évelopper son idée, je suis prêt à contribuer par mes idées.

    a+

     

    17
    Dimanche 8 Mai 2011 à 18:04
    18
    Lundi 9 Mai 2011 à 19:12

    Ionah, je pense que tu peux développer cette idée, mais en mettant en place ta propre grille de lecture. Comme moi, et tout le monde peut le faire, tu fais une liste de ce qui représente le plus le Steampunk (j'ai pris dix critéres pour simplifier les calculs, mais tu prends le nombre que tu veux...) à tes yeux, et tu additionnes chaque partie.

    Sinon, à quoi corespondent les --- ?

    A.C.

    19
    Lundi 9 Mai 2011 à 22:10

    Ok, je pense avoir compris.  J'ai quelque part mésinterprété l'intention. Quel troll je fais alors

    les '---' c'est juste que , en tant que gros trolll des blogs, j'ai foiré en voulant éditer mon précédent post.

    et là, je viens de découvrir les smileys sur ce blog

    20
    Samedi 4 Juin 2011 à 02:31

    heu ça veut dire quoi "goggles" ? son homonyme google me trouve "lunette de plongée" oO C'est une lunette à un seul verre c'est ça ?

    21
    Les-murmures
    Samedi 4 Juin 2011 à 02:50

    @ Lael, dans le "jargon" steampunk, les goggles représentent en quelque sorte les lunettes de soudeurs. Généralement elles sont customisées pour coller à l'esthétique. Ce sont le plus souvent les mécano, ou les habitants de zones désertiques, qui en portent mais ce n'est pas du tout exclusif et ça s'étend un peu comme un "symbole" ou repère de l'esthétique steampunk.

    22
    Samedi 4 Juin 2011 à 09:14

    Merci Les Murmures pour cette explication éclairante.

    A.C.

    23
    Dimanche 5 Juin 2011 à 20:26

     

    ah ok ! merci ^^

    24
    Lundi 19 Septembre 2011 à 20:13

    J'avoue que je trouve les goggles un peu fades. Elles sont devenues trop symbolique pour plein d'amateur du steampunk qui ne s'interesse qu'à l'ésthétique au fond des choses. Certes, c'est classe. Mais il y a plus interessant selon moi que de se dire "je vais confectionner mes propres goggles, j'aurai l'air classe"

    25
    Dimanche 25 Septembre 2011 à 17:04
    Tortoise

    'aime beaucoup cette idée de manomètre, je l'adopte de ce pas!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :