• Les Maîtres du temps - DVD

    Alors qu'il aide le prince Matton et sa soeur à fuir, Jaffar, un aventurier de l'espace, reçoit un appel de son meilleur ami. Sur la planète Perdide, les Frelons l'ont attaqué et il n'a pas pu atteindre la forêt protectrice. Cependant, il supplie Jaffar de venir sauver son fils, le petit Piel, à qui il a donné un micro. Jaffar change alors sa trajectoire pour retrouver l'enfant, ce qui ne convient pas du tout au prince... 

     


    Les Maîtres du temps (1982, 1h18), film d'animation français de René Laloux, avec les voix de Jean Valmont, Michel Elias...

    Avec René Laloux à la réalisation, Moebius aux dessins et Jean-PatrickSalle 101 Manchette au scénario (assisté des deux premiers cités), on peut dire que ce long-métrage d'animation français a su réunir du beau monde. Et si on ajoute à cela le fait que cette histoire est tirée d'un roman de Stefan Wul, on a (presque) tout dit : la fine fleur de la SF française (oui, je sais, Manchette est plus connu pour ses romans noirs...) s'est réunie pour nous offrir ce très joli film. Bon, bien sûr, trente après, on peut dire qu'il a pris un léger coup de vieux au niveau de l'animation. Cependant, ce joli conte en forme de Space Opera conserve une certaine fraîcheur qu'on ne rencontre pas si souvent dans les films d'animation plus récents. Surtout que la fin réserve une jolie surprise pour tout amateur éclairé de Science-Fiction. Par contre, pour l'avoir vu hier avec ma fille de sept ans, je peux vous dire qu'elle n'a pas tout compris. Peut-être le reverra-t-elle dans quelques années afin de saisir toutes les subtilités de ce scénario moins linéaire qu'il n'y parait de prime abord ?

    Un bon film de SF français assez méconnu par chez nous, malgré le succès (relatif) qu'il a connu aux Etats-Unis. En tout cas, ça m'a bien donné envie de découvrir le roman original de Stefan Wul, L'Orphelin de Perdide, paru en son temps au Fleuve Noir.

    note : 

    A.C. de Haenne

    « Panique au village - DVDEpisode n°44 : les éditions Anacharsis »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Avril 2011 à 22:58

    Je considère que ce dessin animé, que j'ai vu tout petit (plus que ta fille), a beaucoup contribué à me faire tomber dans la SF.

    Je l'ai vu et revu, et si je ne me souviens pas d'avoir compris le paradoxe temporel final dès la première fois, je crois bien avoir compris assez vite ce qu'il se passait. Un excellent souvenir, dans tous les cas, auquel j'ai consacré l'une de mes "vidéos SF du mois"...

    Le roman de Wul a été disponible chez Présence du Futur et je pense qu'il doit se trouver en bouquinerie s'il n'est pas réédité à l'heure actuelle.

    2
    Les-murmures
    Lundi 25 Avril 2011 à 23:03

    Il est un peu daté celui ci je trouve même si je l'aime beaucoup malgré tout (mais comme tous les films de Lalou. J'avais parlé de La planète sauvage un jour, qui est aussi une adaption de Wul si je me souviens bien). De toute façon, l'oeuvre de Lalou gagne à être connue et notamment ses courts-métrages.

    3
    Lundi 25 Avril 2011 à 23:03

    @ Anudar : Non, je ne crois pas qu'il ait été réédité. La dernière édition date de 1996.

    @ Les Murmures: oui, c'est bien une autre adaptation de Wul, Oms en série

    A.C.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Les-murmures
    Lundi 25 Avril 2011 à 23:05

    Présence du futur, ce n'est pas Fleuve Noir justement ? A moins que ce ne soit Denoël (et Anticipations pour Fleuve Noir).

    5
    Lundi 25 Avril 2011 à 23:17

    C'est exactement ça !

    Et l'édition de 1996, c'est celle-là :

    A.C.

    6
    Mardi 26 Avril 2011 à 00:45
    Pitivier

    j'ai vu ce DA la premiere fois, je devais avoir 8 ans et il m'avait extrement marqué. Comme Anudar, il fait partie de mes classiques en matière de SF. Il se revoit bien je trouve. Certes ca a un petit coté vieillot, mais ca a son charme.

    Comme tu dis, l'animation n'est pas terrible mais elle ne l'était déjà pas à l'époque. Laloux a fait une bonne partie de son film en Bulgarie ou en Roumanie pour rogner sur les couts. C'est de l'animation basique. Faut pas en attendre des merveilles.

    Sinon le roman se lis bien mais c'est très court. 150 pages je crois, peut être même moins. Et puis c'est du Wul hein. C'est sympa mais pas d'une très grande qualité littéraire. Je trouve le DA bien mieux. Les changements de Laloux améliorent nettement l'histoire. J'aime beaucoup Jad et Yula par exemple.

    7
    Mardi 26 Avril 2011 à 21:00

    Oui, j'ai cru comprendre que le film était meilleur que le livre. Seulement, si je le trouve, je le prends et je le lis...

    A.C.

    8
    Les-murmures
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 09:13

    J'ai mis la main sur le livre. Pour l'instant, c'est assez fidèle mais je commence tout juste.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :