• L'interview de Bénédicte Taffin (4/4)

    C'est avec un peu de retard que je viens vous offrir la suite et la fin (malheureusement) de ce passionnant entretien :


    L'interview de Bénédicte Taffin (4/4)A.C. de Haenne : Te documentes-tu ?

     

    Bénédicte Taffin : Quand le besoin s’en fait sentir, oui. De ce point de vue, internet est une vraie mine. C’est prodigieux de pouvoir rester assis derrière son écran et de lire des textes moyen-ageux qui ont été numérisés ! Et il y a tellement de sites dédiés, de passionnés qui font part de leurs connaissances. Nous vivons une époque formidable.


    A.C. : As-tu des petits secrets de fabrication à nous révéler ?

     

    B.T. : Pas vraiment… Si les lecteurs de ce blog veulent se lancer dans l’écriture, je leur conseillerai tout simplement de lire et d’écrire, beaucoup, beaucoup, beaucoup. Après, chacun a ses méthodes et elles ne conviennent pas forcément aux autres. C’est en écrivant qu’on apprivoise son style.


    A.C. : A présent, parlons d'avenir. Quels sont tes projets d'écriture ?

     

    B.T. : Eh bien, déjà, terminer d’écrire le second et le troisième tome d’Opale et,L'interview de Bénédicte Taffin (4/4) ensuite, les projets se bousculent dans ma petite tête, notamment une certaine Eléonora qui vivra dans un monde en pleine décadence technologique, encore un mixte entre technologie et moyen âge, un mélange que j’aime beaucoup. Ce sera une sorte d’agent spécial, pris dans des problèmes… disons familiaux.


    A.C. : Il y a-t-il un livre de toi que l'on risque de croiser bientôt en librairie ?

     

    B.T. : Je viens de terminer un roman de fantasy qui reprend l’aventure de Jeanne d’Arc. Il devrait s’appeler « Sidoine ou La pucelle et le démon ». Je me suis amusée à reprendre les événements majeurs de la quête de Jeanne et je les ai retranscris dans un univers moyenâgeux fantastique. Jeanne meurt dans les deux premières pages et La Hire, chargé de l’escorter jusqu’au dauphin, décide alors de ramener une autre fille qui lui ressemble vaguement, la prostituée avec laquelle il a passé la nuit de la veille. La question est de savoir si tout se déroulera comme pour Jeanne et si elle finira sur le bûcher. Je cherche un éditeur à ce texte pour le moment.


    L'interview de Bénédicte Taffin (4/4)A.C. : A propos de Gallimard, qu'est-ce que ça fait d'avoir publié chez l'éditeur français de Harry Potter ?

     

    B.T. : C’est impressionnant ! Surtout quand vous vous retrouvez dans le hall de Gallimard. Sur les murs, il y a des plaques dorées avec les noms de tous les écrivains célèbres publiés par la maison. Et il y en a ! Je me suis sentie toute petite devant tant de talents. Il y a aussi la qualité Gallimard Jeunesse. Les coquilles sont traquées jusqu’à un niveau de détail hallucinant. Rien n’est laissé au hasard. Et puis, quel plaisir de dire que son roman fera la même taille que le dernier Harry Potter. Y a pas à dire, ça en jette. ^^


    A.C. : Avant de laisser le mot de la fin, je vais te poser la question qui fâche (ou pas) : vis-tu de ton écriture ?

     

    B.T. : Non. Je suis une femme entretenue, pour le moment. Mais je rêve qu’un jour les rôles s’inversent et que ce soit moi qui entretienne mon homme. Ce qu’il y a de bien avec les rêves, c’est que rien ne les limite… à part votre imagination et la mienne est fertile.


    A.C. : Le mot de la fin est pour toi, profites-en pour dire ce que tu veux...

     

    B.T. : Hou là.. Ce que je veux ? C’est que j’en ai déjà dit beaucoup ! Alors, déjà, je tiens à féliciter ceux qui ont tout lu. Ensuite, je voudrais juste dire un mot sur les libraires. On n’en parle pas souvent mais ce sont des acteurs majeurs dans la vie d’un livre. Ce sont eux qui mettent en avant les titres qu’ils aiment ou dont ils ont entendu parler. Alors, si vous aimez un roman, précipitez vous chez votre libraireL'interview de Bénédicte Taffin (4/4) préféré pour lui en parler. Et si vous ne savez plus quoi lire, allez lui demander ce qu’il y a de bien dans les rayons.

    Merci encore à Les Murmures et Antoine de m’avoir reçue ici. On s’y sent à l’aise.

    Et à bientôt.

     

     

    Voilà, les bonnes choses ont une fin. Si vous voulez en savoir un peu plus sur Bénédicte Taffin, discuter avec elle, connaitre son actualité, je vous invite à aller sur son blog : http://benedictetaffin.blogspot.com/. Son roman, Les Yeux d'Opale, a aussi sa page dédiée, sur Facebook : Les yeux d'Opale. N'hésitez surtout pas à aller y faire un tour, cela fera très plaisir à Bénédicte, j'en suis sûr. Je ne peux vous quitter sans remercier chaleureusement Bénédicte pour sa gentillesse, sa disponibilité et sa réactivité. 

    (interview réalisée par mail entre le 15 et le 25 septembre 2011)

    A.C. de Haenne

    « L'interview de Bénédicte Taffin (3/4)Sweeney Todd – DVD »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Septembre 2011 à 22:33

    Bravo à Bénédicte dont j'attends le prochain opus avec impatience^^

    2
    Les-murmures
    Lundi 26 Septembre 2011 à 22:52

    Merci beaucoup pour cet entretien Bénédicte, et merci à Antoine de l'avoir rondement mené.

    J'attends avec impatience mon exemplaire d'Opale ainsi que les suivants.

    3
    Lundi 26 Septembre 2011 à 22:58

    Encore une fois, merci beaucoup à Bénédicte. 

    Antoine

    4
    Lundi 26 Septembre 2011 à 23:01

    Ah, Les Murmures, que tu as de la chance de découvrir Les Yeux d'Opale. Surtout, faudra pas hésiter à faire un autre article...

    A.C.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mardi 27 Septembre 2011 à 09:25

    Surtout, merci à Antoine pour ses questions et sa prévenance. :) Il dit des autres qu'ils sont gentils mais en fait, c'est parce qu'il est lui-même adorable. :)


    J'attends avec impatience que tu me dises ce que tu penses d'Opale, les Murmures. J'espère que ça te plaira. :)


    Thomas, ça arrive, ça arrive, mais il va me falloir un peu de rab de temps parce qu'il faut que je lise un livre qui s'appelle "Le Sabre de Sang". ^^ On m'en a dit beaucoup de bien


     

    6
    Samedi 1er Octobre 2011 à 14:11

    Antoine

    7
    Samedi 1er Octobre 2011 à 14:13

    @ Les Murmures : Oui, nous aussi, on attend ta chronique avec impatience.

    A.C.

    8
    Lundi 30 Avril 2012 à 15:05

    Merci pour cet entretien en 4 tomes. Je me suis régalée!

    J'ai adoré Opale, j'attends Sidoine avec impatience.

    9
    Mercredi 2 Mai 2012 à 20:58

    Merci pour ce petit retour Phooka. Désolé pour cette réponse un peu tardive mais, comme tu le sais peut-être, le blog a changé de plateforme, et je ne viens ici que trop rarement. Moi aussi, j'ai adoré le monde d'Opale et j'ai hâte de me plonger dans n'importe quel écrit de Bénédicte. Cependant, ce qui me tarde le plus de lire, c'est vraiment la suite des Yeux d'Opale.

    A signaler une micro-nouvelle de Bénédicte Taffin parue sur le site Microphéméride. Un pur régal !

    http://www.nootilus.com/microphemeride/2012/05/02/2-mai/

    Bonne lecture !

    A.C.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :