• Hunter Prey - Cinéma (inédit) (U)

    A la suite d'une avarie, le vaisseau Prometheus s'écrase sur une planète inconnue. Reprenant ses esprits, le lieutenant Centauri se rend compte que le prisonnier, que son unité était sensée convoyer à bon port, est en train de de leur tirer dessus. Sur cette planète hostile, aride et désertique, une impressionnante course-poursuite commence...

    Hunter Prey (2010, 1h30), film américain de Sandy Collora, avec Isaac C. Singleton Jr., Clark Bartram...

    Palliant un criant manque de moyens par une incroyable inventivité,Fantasy au Petit-Déjeuner tant visuelle que scénaristique, le réalisateur Sandy Collora, dont c'est là son tout premier long métrage (j'avais beaucoup apprécié son fanfilm, Batman : Dead end), nous sert un petit film malin. Sans révolutionner l'art cinématographique, le réalisateur étasunien parvient très intelligemment à ne pas tomber dans les habituels travers des films fauchés.

    Maquillages superbes (aidant à créer une histoire dans l'histoire), scénario malin qui sait surprendre le spectateur, images magnifiques (surtout les premiers plans sur la planète)... Et les références sont pléthores. J'ai rapidement pensé au magnifique film de Wolfgang Petersen, Enemy mine... Il aborde de la même façon d'un sujet très souvent rencontré en SF, celui de l'altérité.

    Oh certes, d'aucuns trouveront ce film un poil trop lent, et manquant quelque peu d'Orks-de-l'espace-avec-des-gros-guns (en fait, il n'y en a qu'un, joué par le réalisateur lui-même). J'avoue tout de même m'être un peu ennuyé vers le milieu du film.

    Cependant, dans l'ensemble, j'ai passé un très bon moment.

    note : 

    A.C. de Haenne

    « Six mois ! (U)Ma rencontre avec les Lyonnes (U) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 12:06
    Guillaume44

    N'empêche, y'a un ork avec un gun C'est vrai que le point fort de ce film reste d'avoir évité de tomber dans les clichés. Même s'il les frôle par moments, comme avec la scène du bouclie taillé sur mesure.

    2
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 17:23

    C'est peut-être parce que c'est un film assez référencé. Donc, tu ne le trouve plus aussi nul que ça ?

    A.C.

    3
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 23:30
    Guillaume44

    J'ai pas mal repensé à la séance avant de préparer mon billet et la réflexion à froid permet de nuancer son jugement. Ce n'est pas plus mal, j'ai été moins négatif et plus nuancé dans mon jugement au final :)

    4
    Jeudi 18 Novembre 2010 à 23:42

    Tu m'en vois ravi !

    A.C.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :