• Dans les bayous de la Louisiane post-Katrina, shérif adjoint Dave Robicheaux enquête sur le meurtre d'une prostituée qui a été atrocement mutilée, Cherrie Le Blanc. Aidé par un acteur qui tourne un film dans la région, il découvre le cadavre d'un Noir mort en 1965. Et la mafia s'en mêle...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Cherchant à protéger sa fille unique du terrible pouvoir qui est le sien, et qui est responsable selon lui de la disparition de sa femme, Mo Folchart s'enfuit lorsqu'il rencontre sur sa route un homme étrange, Doigts-de-Poussière. Celui-ci l'exhorte à le renvoyer chez lui. En effet, Mo a un don : en lisant à haute voix, il matérialise les créatures des livres...

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Ce matin, ma compagne m'annonce une triste nouvelle : Dennis Hopper est mort ! Le type qui a réalisé l'un des plus grands films de la période hippie. EASY RIDER ! Certes, je ne l'ai pas vu en salle à sa sortie (je ne suis apparu sur Terre que trois ans après), mais je l'ai tout de même vu au cinéma quand ils l'ont ressorti voici une vingtaine d'années. Je m'étais pris une claque ! Bien sûr, la réalisation était loin d'être parfaite (Hopper n'était pas Copolla !), mais le trio d'acteurs (Hopper, Fonda et Nicholson) était vraiment formidable. La scène du marais était d'anthologie. Et que dire de la bande-son ? S'il vous faut une compil' des années hippies Made in USA, prenez la BOF d'Easy Rider (vous pouvez rajouter la presque totalité des Doors et quelques Dylan, et c'est bon ! Mais là, on dérive...), elle est vraiment dingue ! Et ce film est fou, déjanté, hallusciné. Jusqu'au bout incroyable...

    BD

    A partir de ce jour béni où j'ai vu Easy Rider, j'ai commencé à adorer cet acteur. J'ai cherché dans quels films il a pu jouer, et j'ai découvert Apocalypse Now. Encore une claque ! Dennis Hopper en journaliste perché, et la musique des Doors en prime... 

    BD

    Et puis il y a True Romance où il a un petit rôle très marquant. Le dernier film où je l'ai vu, c'est Land of the Dead, de Romero, où il était, encore une fois, formidable !
    Mettons de côté ses engagements politiques un peu douteux, et à mille lieues de la satyre d'Easy Rider, et gardons de Dennis Hopper l'immense acteur qu'il était.
    Il me manque déjà... 

    A.C. de Haenne 

    8 commentaires
  • BD

    Dennis Hopper, né le 17 mai 1936 et décédé le 29 mai 2010.

    votre commentaire
  • Quinze nouvelles pour un formidable tour du Monde des misères humaines... 

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires